Le temps de vivre CI

l’eau sur ma peau s’apprête pour l’événement la musique les insectes lavent leurs ailes métronomes pour consommer la noce il me semble t’entendre venir de partout déchiffrer le fantastique remonter la clef monotone sa pavane rosse d’osselets   Barbara Auzou.

Le temps de vivre CI
ــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــ

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s